L’Appel de Rotterdam

      Aucun commentaire sur L’Appel de Rotterdam

L’appel de Rotterdam: Création de l’Observatoire de la Dignité Humaine ODH

CLIPSAS

La GLSREP et le CLIPSAS regroupant 130 obédiences dans le monde.

CLIPSAS \ Appel de Rotterdam du 29/05/2016

« Le CLIPSAS fut fondé en 1961 avec l’objectif et la volonté de promouvoir la liberté de conscience.

Nous affirmons que le respect de la dignité humaine est nécessaire à l’exercice liberté de conscience.

Les Obédiences représentant la franc-maçonnerie universelle et libérale réunie ce jour à Rotterdam déclarent solennellement :

Le CLIPSAS, en fonction des valeurs humanistes qui sont les siennes, entend encourager et défendre le respect de la dignité humaine sous tous ses aspects et en tous lieux.

Afin de remplir cette mission, il crée ce jour un Observatoire pour le respect de la Dignité Humaine (ODH/HDO).

L’Observatoire aura pour but de constater et de témoigner des progrès et des régressions de la dignité humaine dans le monde, en fonction des critères internationalement reconnus et notamment par les Nations Unies.

Nous appelons tous les Maçons des Obédiences de par le Monde et tous les mouvements engagés dans la société civile se reconnaissants dans nos valeurs, à agir à travers l’Observatoire, au service d’une humanité meilleure. « 

Cet Appel est voté à l’unanimité.

Proposez vos contributions sur contact@odhhdo.org

GLSREP \ Discours de Rotterdam pour le CLIPSAS

Lettre du GM de la GLSREP au Président du Clipsas en vue de la préparation du CLIPSAS 2016 à Rotterdam:

 » Lors de la dernière assemblée du CLIPSAS, à New York, en juin 2015, il a été retenu par l’ensemble des participants que nous pouvions envisager la création d’un Observatoire pour le respect de la Dignité Humaine (ODH/HDO).

Cet Observatoire est conçu comme un vecteur de communication mondial, un outil qui donne à la Franc-Maçonnerie une dimension réellement moderne, utile et universelle, dans ce nouveau siècle.

Si la Franc-Maçonnerie et le CLIPSAS s’interrogent sur la manière de bien communiquer sur les valeurs et principes qui nous animent, alors l’ODH est la réponse la plus avancée, la plus pertinente que nous pouvons offrir aux générations futures.

La Franc-Maçonnerie, sur tous les continents, souffre d’une image négative où se mêlent affairisme, favoritisme et trafic d’influence, etc.

Positionner la communication institutionnelle du CLIPSAS au niveau des grandes institutions telles que l’ONU est une très belle avancée ; c’est un pas important qui peut être utilement complété par un deuxième pas.

Il faut donner au CLIPSAS une dimension institutionnelle qui lui permette de communiquer chaque année au travers d’un rapport annuel ou bisannuel sur un sujet d’intérêt universel.

Le sujet de « la dignité humaine » est notre sujet. Ce thème est délaissé par les ONG déjà en place, il y a donc une utilité réelle qui rend légitime sa création. L’intérêt journalistique pour ce genre de rapport annuel est certain. Nous aurons ainsi chaque année une audience médiatique de niveau mondial. Cette nouvelle audience donnera à la Franc-Maçonnerie, réunie au sein du CLIPSAS, une utilité conforme à nos principes et à ce qu’elle veut être : une ONG, Organisation Non Gouvernementale, reconnue pour sa représentativité, ses compétences, ses valeurs…

Cette communication doit se faire en regard de l’avancée de l’humanisation de l’homme et de la liberté de conscience qui sont les sujets centraux de nos principes et valeurs.

Puisque nous avons ces valeurs en commun, autant en faire un sujet d’étude et de suivi dans le monde entier.

Nous sommes légitimes et pertinents pour le faire, car nous sommes à l’écoute des problèmes de nos pays respectifs et nous sommes compétents pour déterminer ce qui est digne et indigne en considération de la condition humaine.

Notre rapport sera un événement attendu chaque année et permettra d’évaluer et de cerner les problèmes liés à la dignité humaine dans chaque pays, chaque continent. La presse généraliste attendra la publication de ce rapport comme un événement mondial donnant à la Franc-Maçonnerie libérale une visibilité certaine, par le biais de cette communication que nous souhaitons de très bon niveau.

Il est certain que l’évaluation de la dignité humaine se fera en fonction des critères retenus par l’ONU. Leur appréciation se fera en fonction de chaque continent afin que le point de vue européen n’interfère pas sur le point de vue d’un autre continent, ou inversement. Il ne s’agira en aucune façon d’appréciations politiques, nous nous bornerons à constater les faits ou les tendances en fonction des critères de l’ONU qui sont par exemple : le droit et un accès à la nourriture, au logement salubre, le droit à la sécurité, à l’éducation, etc.

Il faudra donc nommer un responsable coordinateur des différents rapports continentaux en fonction des critères qui seront librement analysés et retenus par chaque continent.

L’organisation sera très simple :

– un responsable coordinateur ;

– 4 ou 5 responsables représentant leur continent.

Chaque responsable représentant s’adjoindra les compétences existantes des Obédiences membres du CLIPSAS (ou des associations similaires) proches du CLIPSAS, et avec l’accord du Président.

Ainsi, nous aurons à terme un Observatoire mondial de la Dignité Humaine (ODH) alimenté par 4 ou 5 Observatoires continentaux de la Dignité Humaine. (Observatoire Européen, Africain, Nord Américain, Sud Américain, Asiatique, etc.)

Il est certain que les deux ou trois premières années seront des années de mise au point de ces observatoires.

Le premier rapport complet pourra sortir dans trois ans.

En attendant, je vous propose une période expérimentale en vue d’élaborer ce projet.

Le coût financier sera quasi nul, car tous nos échanges peuvent se réaliser par voie électronique (courriel, skype, etc.) ou au cours de réunions continentales.

Nous avons déjà travaillé, depuis un an, sur un avant-projet en attendant votre accord. Ce qui me [note : il s’agit ici d’E.°.R.°.] permet de vous demander la faveur d’être nommé responsable de cette étude, pour une volonté de communication mondiale de la Franc-Maçonnerie que nous avons tous approuvé à l’unanimité voici un an.

Je rappelle que la question que nous poserons les générations futures de Francs-Maçons n’est pas de savoir si nous pouvions créer cet Observatoire de la Dignité Humaine en 2016, mais pourquoi nous n’avons pas fait notre Devoir. Alors, faisons-le et soyons exemplaires !

Que nos faiblesses et nos petits renoncements n’aliènent pas nos convictions et nos idéaux. Allons de l’avant !

Nous pouvons consulter l’Assemblée quant aux questions suivantes :

1/ Êtes-vous favorables pour que le CLIPSAS se dote d’un organisme de communication et d’étude de niveau mondial fondé sur le thème universel de la dignité humaine ? OUI/NON

2/ Êtes-vous favorables pour qu’un rapport soit rendu sur la faisabilité et l’organisation d’un Observatoire pour le respect de la Dignité Humaine au sein du CLIPSAS ? : OUI/NON

3/ Êtes-vous favorables à la nomination d’un responsable coordinateur qui s’appuiera pour son rapport sur les Obédiences membres du CLIPSAS et les associations continentales proches du CLIPSAS ? OUI/NON

4/ Qui nommez vous comme responsable de ce rapport ? »

(vos contributions sont a faire en format « word » sur contact@odhhdo.org )

A suivre… E.°.R.°.

La GLSREP à l’Assemblée Générale du CLIPSAS -2017- Buenos Aires.

CLIPSAS

Après avoir réussi à faire voter à l’unanimité en Assemblée Générale 2016, l’appel de Rotterdam portant la création d’un Observatoire de la Dignité Humaine, le Grand Maître de la Grande Loge Symbolique travaillant au Rite Écossais Primitif, rend actuellement son rapport sur la méthode et l’organisation de cet observatoire international ODH.

GLSREP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *